presse

La Tête Dans Le Public

 

 

 

 

 

Interview par Pascal Merlin publié dans la revue La Tête Dans Le Public de décembre 2017.

 

latetedanslepublic.com

LTDP : Comment on passe de l'étude de la guitare jazz au blues?

Amaury : J'ai toujours fait du blues en commençant par l'harmonica puis j'ai commencé la guitare. J'ai voulu comprendre le lien entre tous les styles de musiques américains. C'est par l'harmonie jazz que j'ai fait le lien entre tout ça, la mécanique de l'harmonie qui est assez générale. Je me sers de ce filtre de l'harmonie quand j'écoute de la musique et aussi dans ma manière de jouer. Cela s'entend que je l’ai étudié.

LTDP : Vous jouez en duo et en band, une préférence sur les deux?

Yves : Amaury préfère le duo car c'est assez poussé dans le jeu de guitare acoustique. Avant, je n'étais que électrique, j'ai passé 30 ans sur une guitare électrique et 5 ans sur une acoustique grâce à Amaury, je ne peux pas dire que je préfère, je dirais complémentaire, c'est le même instrument mais c'est abordé très différemment. En groupe, il y a une inertie qui est beaucoup plus grosse quand on veut changer d'ambiance, cela prend plus de temps, alors qu'en duo, cela va très vite.

LTDP : Chanteur, guitariste et harmoniciste, bientôt seul en scène alors ? II faut savoir tout faire dans le blues ou c'est être maître jusqu'au bout de son art musical ?

Amaury : J'ai commencé à 8 ans par l'harmonica et tout de suite joué beaucoup de musique 3 à 4 heures par jour. J'ai su très rapidement que je voulais faire cela comme métier. J'ai commence à jouer dans des groupes assez vite en ne jouant que de l'harmonica, mais je jouais très peu en fait, parce qu'il n'y a pas trop de besoins, 3 notes par là, un solo... J'avais envie de jouer, j'ai donc commencé la guitare et puis le chant, tout est complémentaire.

LTDP : On compare votre style à celui de John Mayer, c'est chiant d'être comparer ou plutôt flatteur?

Amaury / Yves : Ça dépend comment c'est fait (rire), comment la personne le fait, si elle nous dit "Ça nous fait penser à tel groupe" c'est adorable. Si par contre elle dit "Vous n'êtes pas plus bons qu'untel ou untel c'est méchant ! Tu peux passer ta vie à ressembler â quelqu'un, tu auras quand même ton son, ta manière.

LTDP : Il y a quelques mois vous avez eu le prix du Swiss Blues Challenge, c'est une porte d'entrée pour les grands festivals ?

Amaury / Yves : Oui, on espère. Il y a tout le temps eu cela, les radios, les tv crochet, les accélérateurs qui font que...Certains à qui tu envoies ton cd, un dossier, ne regardent même pas ce que tu leur envoie, mais parce que tu as gagné tel ou tel festivals ils se disent ok, c'est bon, on le prend... C'est un accélérateur, ça ne dure pas longtemps car l'année d'après il y en a un nouveau.

LTDP : Le travail en duo c'est un mélange de country, blues et folk, vous aimez tordre cette musique ?

Amaury : Oui exactement, j'ai l'impression que dans mon vocabulaire, quand j'improvise ou que je compose, il y a autant de blues, de jazz et de country, c'est vraiment les trois influences. Comme je n'ai pas envie de choisir, c'est un peu un pari de jouer un peu de tout, si le public est pris dans l'émotion, il se passe quelque chose. C'est une porte ouverte, aller un peu là, dans telle ou telle direction musicale et revenir.

LTDP : Vous vivez votre musique sur scène, c'est exutoire, une mini thérapie, le blues est une musique que l'on vit avec ses tripes ?

Amaury : Je ne me pose pas la question, c'est comme cela que je ressens la musique... Comme d’attraper les gens, les emmener comme dans un grand huit, ça secoue, ça ralenti et ça repart, de choquer un peu les gens, comme avec les différences de styles, une phrase jazz manouche, ou un passage de country, cela les interpelle, cela crée l'écoute et dés qu'il y a l'écoute la musique est possible.

LTDP : Les projets imminents ?

Amaury / Yves : On est ultra boostés avec notre diplôme en poche (rire) ! Un gros projet pour Amaury qui prépare un album. On part à Memphis pour la finale mondiale, la suite du Swiss Blues Challenge, et la finale européenne qui elle, se déroule en Norvège (La finale mondiale se déroule avant l'européenne, c'est comme ça). On est content de ce qui se passe et beaucoup de concerts et de beaux festivals qui arrivent.

Date

Dec. 2017

Categorie

Bienvenue !

Un instant...

Problème de serveur, désolé !

© 2019 Amaury Faivre. Tous droits réservés.